Le Service Civique

Depuis Octobre, je suis en Service Civique. Tous les jours, je participe et j’écris pour un petit café associatif de Strasbourg. Il marche bien, on est contents. On s’amuse, et on est souvent remerciés de ce que l’on y fait par des mots gentils, des sourires gratuits et des jolis avis pleins d’étoiles. Des fois, on décide de trainer après le service, une heure ou un peu plus, parce qu’on a commencé avec un client une conversation beaucoup trop intéressante pour qu’elle soit interrompue. D’autres fois, c’est avec les collègues qu’on s’oublie au papotage… de la vie, des opinions, de la signification ou de l’usage d’un mot dans une langue ou dans une autre… Et puis, ce qui fait du bien aussi, c’est les idées qui débordent et qui remplissent des carnets : les boîtes à conversation, les coffres à jouets, les ateliers tricots, les concerts acoustiques, les clubs de lecture, les lanternes…

Margaux Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *